Chaire publique


Prochaine conférence

Date : mercredi 1 mars 2017
Heure : 19h à 21h30
Lieu : Amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins
Spécifications : NOUS NOUS VOYONS DANS L'OBLIGATION D'ANNULER CET ÉVÉNEMENT SELON LE CALENDRIER DE GRÈVE DU SEUL. NOUS TENTERONS DE LE REPRENDRE À L'AUTOMNE 2017. MERCI!

Description de l’événement

La réalité du travail étudiant est complexe. Leurs acteurs sont au premier rang des problématiques croissantes de l'emploi: isolement des milieux de travail, forte vulnérabilité et précarité des conditions. Mais le travail qui n'est pas un emploi à contrat déterminé à temps plein est de plus en plus répandu. Selon Statistiques Canada, 35% des emplois sont aujourd'hui atypiques, c'est à dire soit à temps partiel, sans possibilité de carrière, temporaire, autonome à son propre compte ou encore cumul d'emplois.

La syndicalisation au travail en milieu étudiant est un phénomène nouveau au Québec et connaît peu d'équivalents ailleurs dans le monde. Depuis une dizaine d'années, sur tous les campus du Québec, les campagnes de syndicalisation et de négociations étonnent par leur succès, mais sont souvent suivies de périodes d'apathie et de repli. Le syndicalisme étudiant en milieu universitaire est-il comparable au syndicalisme traditionnel? Il apparait évident que des stratégies d'organisation différentes doivent être mises en place, mais lesquelles ?

À travers l'historique du syndicalisme étudiant, l'étude des différentes formes de représentations collectives et en tentant de départager les syndicats des associations étudiantes, nous tenterons de réfléchir aux problématiques actuelles du travail atypique étudiant et de formuler les défis de la représentation syndicale dans ce milieu particulier.

La syndicalisation des travailleur-euse-s étudiant-e-s est un phénomène nouveau au Québec et connaît peu d’équivalents ailleurs dans le monde. Depuis une dizaine d’années, sur tous les campus du Québec, les campagnes de syndicalisation et de négociations étonnent par leur succès, mais sont souvent suivies de périodes d’apathie et de repli. Il est évident que tous les syndicats vivent des hauts et des bas, mais Peut-on vraiment amalgamer le syndicalisme traditionnel et le syndicalisme étudiant en milieu universitaire ? Les travailleur-euse-s étudiant-e-s sont au front des problématiques croissantes de l’emploi: atomisation des milieux de travail, forte vulnérabilité et  précarité des conditions de travail.  Les syndicats n’ont d’autres choix que d’élaborer des stratégies d’organisation différentes, mais lesquelles ? 

Conférenciers

Martine D'Amours

Hind Fazazi

Jonathan Vallée-Payette

Carol-Anne Gauthier

Animation: Françoise Guénette

 

 



Voir les archives

Partenaires

LISTE DE TOUTES LES CONFÉRENCES DEPUIS 1997

LISTE DE LIVRES DISPONIBLES AUX PRESSES UL POUR LA CAMPAGNE DE LA RUCHE

À propos de la chaire

Créée à l'automne 1997, la Chaire publique AELIÉS organise annuellement un cycle de conférences permettant à l'ensemble de la communauté universitaire et de la ville de Québec de participer et de se situer à l'égard des problématiques majeures de notre temps. Les différentes thématiques abordées touchent à une variété de domaines d’enseignement de l’Université Laval. Généralement, ces événements se tiennent à la salle Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université Laval, de 19 h à 21 h. Chaque rencontre met en scène des chercheurs spécialisés dans la problématique inscrite à l'ordre du jour ou encore des personnalités publiques liées au sujet proposé.

Depuis 1998, les conférences de la Chaire publique AELIÉS font l'objet d'une télédiffusion sur notre chaîne YouTube qui compte plus de 660 000 minutes visionnées. Au moins 1000 personnes assistent chaque année à nos conférences directement. On peut compter plus de 150 participants directs ou indirects à nos autres activités. Évidemment, la plus large portion du public est atteinte via la Webdiffusion de nos émissions. Toutes nos productions bénéficient d'une facture professionnelle et permettent au monde entier d'y avoir accès. Notre public provient principalement du Canada et de France, mais aussi de la Belgique, du Maroc, de l’Algérie, de la Suisse, des États-Unis, de la Tunisie, et dans une moindre mesure, de 137 autres pays différents!

Pour en savoir davantage sur les thématiques proposées et les personnalités invitées, consultez la page la page Facebook de la Chaire ou écrivez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.