Santé mentale : Qu'en est-il des ressources offertes sur le campus?

1 février 2018
Santé mentale : Qu'en est-il des ressources offertes sur le campus?

La santé mentale en milieu universitaire est un enjeu de plus en plus préoccupant, les problèmes de santé psychologique étant en augmentation dans les établissements d’enseignement postsecondaire au Canada. Plus précisément, près du tiers des étudiant.e.s vivent de la détresse psychologique et ressentent des symptômes de stress, d’anxiété ou de dépression (AELIÉS, 2017). À cet effet, le ministère de l’Enseignement supérieur, les directions universitaires, les facultés et les associations étudiantes tentent de mettre en place des mesures afin de favoriser la santé mentale de ses étudiant.e.s. L’AELIÉS n’y fait pas exception. En 2016-2017, l’AELIÉS a pris l’initiative de mener une recherche sur les ressources en santé mentale offertes sur le campus. L’objectif principal était de déterminer si les étudiant.e.s connaissaient les ressources en santé mentale disponibles sur le campus de l’Université Laval et s’ils les utilisaient. Les résultats ont servi à émettre des recommandations à l’intention de l’administration universitaire et des acteurs concernés.

Ressources en santé mentale à l’Université Laval

L’Université Laval offre de nombreuses ressources en santé mentale aux étudiant.es, dont le Centre d’aide aux étudiants, le Réseau de sentinelles, la Clinique médicale de l’Université Laval et le Service de consultation de l’École de psychologie. Les résultats ont permis de mettre en lumière que ces ressources sont saturées et ne répondent pas suffisamment aux besoins des étudiant.e.s. Plus précisément, il avait été mentionné à plusieurs reprises par les répondant.e.s que le délai d’attente et que le nombre limité de professionnels constituent un frein à l’utilisation des ressources. Le fait d’augmenter le nombre de professionnels dans les différentes ressources existantes et de développer de nouvelles ressources permettrait de mieux répondre aux besoins de la communauté universitaire.

De plus, il reste du travail à faire sur la promotion de ces ressources ainsi que sur les informations y étant liées. En guise d’exemple, le Centre d’aide aux étudiants offre une très grande quantité d’activités telles que des ateliers, des conférences et des kiosques, en plus de mettre plusieurs astuces liées à l’apprentissage sur leur site Web. Malheureusement, toutes ces informations restent parfois méconnues des étudiant.e.s. En ce sens, l’AELIÉS recommande qu’une meilleure promotion des activités des différentes ressources soit faite. Finalement, il pourrait également être intéressant que le Centre d’aide aux étudiants intègre des thérapies de groupe sur la gestion du stress ou sur la gestion des émotions sous forme de suivi et qu’il crée un service de consultation sans rendez-vous.

Initiatives sur le campus

En parallèle avec les ressources en santé mentale offertes, plusieurs initiatives sont mises en place sur le campus de l’Université Laval. À la suite d'une enquête portant sur la santé mentale réalisée par le Vice-rectorat aux études et aux activités internationales en 2015, le Comité institutionnel consultatif sur le bien-être psychologique et la santé mentale des étudiantes et des étudiants (CISAM) a été mis en place avec l’objectif de promouvoir de saines habitudes de vie. Depuis ce temps, quelques actions ont été effectuées comme la Semaine du mieux-être qui s’est déroulée du 10 au 13 octobre 2017, sous le thème « Être humain avant tout ». Finalement, des réseaux d’aide étudiants sont mis en place dans certaines facultés. Ces initiatives permettent aux étudiant.e.s de se confier à un.e autre étudiant.e qui vit les mêmes problématiques.

Nous croyons que la démarche de sensibilisation est bien amorcée, que ce soit par les directions universitaires, les associations étudiantes ou les gouvernements. Grâce à notre recherche et celles d’autres groupes et associations, nous connaissons désormais les problématiques à l’Université Laval, lesquelles sont d’ailleurs partagées au sein des autres campus universitaires à l’échelle québécoise. Nous estimons qu'il est maintenant temps que des fonds considérables soient attribués afin d’augmenter les services et les intervenant.e.s sur les campus pour répondre aux besoins des étudiant.e.s.

Le Comité exécutif

 


Si vous êtes en situation de détresse psychologique ou que vous souffrez psychologiquement, n'hésitez pas à demander de l'aide en utilisant les ressources mises à votre disposition sur le campus, notamment le Centre d’aide aux étudiants, le Réseau des sentinelles, la clinique médicale de l'Université Laval, le service de consultation de l'École de psychologie et Mon équilibre UL. Si vous souhaitez demander de l’aide plus spécifiquement pour une détresse psychologique en lien avec votre cheminement académique, vous pouvez contacter notre vice-présidence aux droits étudiants en premier lieu, et l’Ombudsman de l’Université Laval en second lieu.

 

Documentation :


Ressources sur le campus: