Publié le 26 mars 2021

Réaction de l'AELIÉS au budget provincial 2021-2022

Québec, le 26 mars 2021 — En réponse au dépôt du budget pour l’année 2021-2022 par le gouvernement provincial, l’Association des étudiantes et étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (ÆLIÉS) se réjouit des investissements en enseignement supérieur, mais tient néanmoins à souligner une grave lacune.

Le gouvernement de François Legault a investi 369 millions de dollars sur cinq ans pour faciliter l’accès à l’enseignement supérieur et augmenter le nombre de diplômées et diplômés universitaires. « Nous accueillons favorablement cette mesure qui permettra à un plus grand nombre d’étudiantes et d’étudiants d’accéder aux études supérieures », affirme Jason F. Ortmann, secrétaire exécutif de l’ÆLIÉS. De plus, le gouvernement investit 85 millions de dollars pour offrir de l’enseignement à distance de qualité.

La santé mentale de la communauté étudiante a été durement touchée par la pandémie. Cet enjeu est l’une de nos priorités et le gouvernement du Québec le reconnaît en investissant 60 millions de dollars pour mieux répondre aux besoins du milieu de l’éducation. De plus, à la suite de plusieurs demandes des associations étudiantes, le ministère de l’Enseignement supérieur déposera aussi un plan d’action en la matière, que nous attendons avec beaucoup d’intérêt.

L’ÆLIÉS accueille très positivement l’annonce de la prise en charge des intérêts sur la dette étudiante, qui s’élève à près de 72 millions de dollars, par le gouvernement pour une année, soit du 1er avril au 31 mars 2022. Cette mesure permettra de retirer un poids important des épaules de celles et ceux qui ont terminé leurs études et qui doivent impérativement trouver un emploi.

La lutte aux changements climatiques et l’environnement sont les grands perdants de ce budget provincial. Nous souhaitons souligner l’absence de mesures et d’investissements en ce sens, ce qui nous semble tout à fait incompréhensible dans le contexte actuel.

Cette analyse ne reflète que nos premières observations. Certaines questions subsistent encore et nous tenterons d’y répondre prochainement. En particulier, nous porterons une attention particulière à deux enjeux qui rejoignent plusieurs de nos membres, soit l’accès au logement abordable et les investissements en transports en commun.

Articles suggérés

Programme d’expérience québécoise : C’est assez !
À la une
Publié le 14 avril 2021

Programme d’expérience québécoise : C’est assez !

Question de Savoir- Bilan fin de mandat du comité exécutif
À la une
Publié le 13 avril 2021

Question de Savoir- Bilan fin de mandat du comité exécutif

Éditorial: Logement abordable- Un chantier d'avenir à bâtir
Édito
Publié le 7 avril 2021

Éditorial: Logement abordable- Un chantier d'avenir à bâtir