Enjeux
Politique et société

Revendications étudiantes - Automne 2018

Améliorer vos réalités étudiantes aux cycles supérieurs

Cahier de revendications Étudiantes De l'AELIÉS Automne 2018

Ce cahier est le fruit d’un travail du comité exécutif qui, en se basant sur les positions de l’AELIÉS, a développé un argumentaire sur les enjeux qui prennent une place importante dans la vie de ses membres.

Il contient 13 revendications présentées dans six thèmes : l’aide financière aux études, les frais de scolarité, le transport durable, le financement de la recherche, la gouvernance universitaire et les enjeux connexes. Les revendications formulées sont adressées au gouvernement provincial.

L'AELIÉS veut, grâce à ce document, informer ses membres sur les changements politiques qui pourraient améliorer leur réalité en tant qu'étudiant-e-s de cycles supérieurs. Elle veut également interpeller les acteur-rice-s politiques afin qu'un changement s'opère autour de ces enjeux. Ainsi, l'association prend acte dans ses missions de représentation, défense et de promotion des droits et intérêts des étudiants de 2e et 3e cycles de l'Université Laval.

Retrouvez ci-dessous le résumé des revendications.

I. Aide financière aux études

Afin d’améliorer l’accessibilité aux études, il est impératif que le régime d’aide financière aux études soit bonifié et se rende disponible pour plus d’étudiant-e-s. N’ayant pas été indexé à plusieurs reprises entre 1995 et 2007, le programme n’est toujours pas au niveau de financement adéquat, et ce malgré les bonifications récentes.

Le gouvernement devrait prendre en charge le programme d’AFE sans l’intermédiaire des institutions financières, lui permettant une économie substantielle en remboursement d’intérêts. En effet, le montant cumulatif de ces frais est de plus de 1,5 milliard de dollars.

Pour les étudiant-e-s monoparentaux, le calcul de l’aide financière est désavantageux puisque la pension alimentaire reçue est considérée comme un revenu de l’étudiant-e, tandis que les revenus d’un-e conjoint-e sont comptabilisés comme une « contribution » et affectent peu l’AFE.

Les étudiants devenant parents au cours de leurs études se retrouvent devant une impasse financière, ne cotisant pas au RQAP car profitant de l’AFE et devant souvent quitter études et emplois pour le congé parental. Ce régime devrait donc pouvoir s’appliquer aux étudiants-parents.


Pour plus de détails, Télécharger le Cahier de revendications

II. Frais de scolarité

L’AELIÉS vise l’instauration d’une gratuité scolaire balisée, instaurant certains critères d’admission ou limitant le nombre de crédits ou de diplômes. Des frais de scolarité élevés réduisent l’accès aux études universitaires, ce qui contribue au maintien ou à l’accroissement, des inégalités sociales.

Le gouvernement a annoncé cette mesure permettant aux universités d’augmenter à leur guise les droits de scolarité de certains groupes d’étudiant-e-s étranger-e-s. Il est important pour l’AELIÉS d’appuyer tous ses membres dans la réalisation de leurs projets d’études, et ce, quel que soit leur pays d’origine.


Pour plus de détails, Télécharger le Cahier de revendications

III. Transport durable

L’AELIÉS, en partenariat avec la CADEUL et l’Université Laval, souhaite que toute la population étudiante soit détentrice d’un LPU payé à tarif modique à même la facture de frais de scolarité. Cette mesure permettrait, au bout de cinq ans, de réduire annuellement de 2 912 tonnes les émissions de gaz à effet de serre.


Pour plus de détails, Télécharger le Cahier de revendications

IV. Financement de la recherche

Bien qu’un réinvestissement ait été annoncé haussant le montant des bourses reçues via le FRQ, le nombre de bourses octroyées n’a pas été augmenté. Seulement le tiers des demandeur-euse-s obtiennent une bourse. L’AELIÉS soutient que plus d’étudiant-e-s chercheur-euse-s devraient y avoir accès.

Le transfert de subventions générales de l’enseignement vers la recherche engendre plusieurs conséquences graves qui appauvrissent l’enseignement et la recherche fondamentale. Les enjeux éthiques soulevés par le financement ciblé de la recherche ciblée invitent ainsi à reconsidérer sa structure et, ainsi, l’implication du fédéral.


Pour plus de détails, Télécharger le Cahier de revendications

V. Gouvernance universitaire

Le CUQ doit être en mesure d’unir les communautés universitaires derrière une vision mobilisatrice et vers des objectifs communs et définis. Il devra collaborer avec le Conseil supérieur de l’éducation, mais aussi avec l’ensemble des autres partenaires de l’éducation et être chargé de revoir la grille de financement des universités.


Pour plus de détails, Télécharger le Cahier de revendications

VI. Enjeux connexes

La mise en place d’un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire à redistribution régionale permettrait au vote des jeunes d’avoir une plus grande importance et d’augmenter leur participation électorale.

La précarité financière des étudiant-e-s est un enjeu majeur pour l’AELIÉS. Considérant que plus de la moitié des personnes au salaire minimum sont des étudiant-e-s et qu’une personne sur cinq gagne moins de 15 $ de l’heure, dont près de 60 % sont des femmes, il est de notre devoir de s’assurer que les personnes gagnant moins de 15 $ de l’heure gagnent enfin un salaire décent.

La recherche de l’excellence au sein des universités québécoises crée un stress important au sein de la population étudiante. La situation est urgente et le gouvernement doit mettre en place une politique nationale de prévention en santé mentale dans les universités québécoises à la manière des actions prises pour les violences à caractère sexuel.


Pour plus de détails, Télécharger le Cahier de revendications