Publié le 24 avril 2019

Bilan 2018-19: Nos réussites !

C’est déjà la fin de l’année 2018-2019 à l’Université Laval. Après un long hiver parsemé de tempêtes printanières improvisées, il est maintenant l’heure du bilan tant pour les étudiant-e-s que pour les associations qui les représentent. L’année fut particulièrement chargée pour l’AELIÉS, c’est donc le moment de passer en revue les moments forts qui l’ont parsemée.

Augmentation du financement des frais de soutenance de thèse

L’année 2018-2019 a très bien commencé avec un gain obtenu grâce au travail de l’équipe de l’exécutif précédent ainsi que l’implication de l’association de sciences historiques, ARTEFACT. En effet, après de longues négociations, nous avons appris qu’il y aurait un réinvestissement dans les frais de soutenance de thèse déboursés par les étudiant-e-s au doctorat. Ce montant était passé de 935$ à 150$ suite aux coupures de 2015 à la Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP). Or, nous apprenions début mai qu’un réinvestissement dépassant celui demandé avait été obtenu. En effet, les frais de soutenance de thèse sont passés de 150$ à 1350$ afin de rattraper la moyenne canadienne. Il va sans dire que cette victoire représente un allégement considérable du fardeau financier des doctorant-e-s soutenant leur thèse!

Le LPU : une victoire pour les étudiant-e-s et la mobilité durable

L’automne 2018 fut monopolisé par un référendum sur le campus de l’Université Laval. Les étudiant-e-s ont en effet débattu pendant près d’un mois afin de savoir s’ils devaient se doter d’un Laissez-passer universitaire. Avec un taux de participation de 25%, les membres de l’AELIÉS ont choisi de façon claire et franche d’adopter le LPU avec une victoire du OUI avec un taux de 72%. Cette victoire se concrétisera donc à l’automne 2019 lorsque ce laissez-passer sera implanté sur le campus.

Enquête panquébécoise sur la santé psychologique universitaire

Toujours à l’automne dernier, les membres de l’AELIÉS, tout comme ceux de la CADEUL, ont participé à l’étude panquébécoise sur la santé psychologique universitaire de l’Union étudiante du Québec (UEQ) intitulée « Qu’est-ce qui se cache sous ta façade? » C’est avec un taux de participation exceptionnel d’environ 23% que les étudiant-e-s de l’Université Laval ont répondu-e-s à cette enquête. Les membres de l’AELIÉS ayant identifié la santé mentale comme étant un enjeu crucial et prioritaire, un suivi rigoureux sera fait par l’exécutif afin de partager les résultats lors de leur publication.

Plan d’encadrement pour les étudiant-e-s aux cycles supérieurs

Suite aux recommandations du mémoire sur l’encadrement aux cycles supérieurs de l’AELIÉS déposé en mars 2018, le comité exécutif a travaillé fort afin d’implanter un plan d’encadrement obligatoire dans toutes les facultés de l’Université Laval. En ce moment, quatre facultés ont franchi un pas important en rendant le plan d’encadrement obligatoire : Foresterie, géographie et géomatique, Médecine, Agriculture et alimentation et Sciences et génies, De plus, un comité de travail sera bientôt mis en place avec le syndicat des professeur-e-s afin pour étendre son application obligatoire à toutes les Facultés. Ce dossier demeurera une priorité pour le comité exécutif 2019-2020.

En conclusion, l’année 2018-2019 en fut une très chargée et remplie d’action pour l’AELIÉS. Le comité exécutif 2019-2020 continuera de travailler à défendre les intérêts des étudiant-e-s de cycles supérieurs de l’Université Laval et vous souhaite un excellent été à tous les lecteurs et lectrices d’Impact Campus.

Articles suggérés

Conférence "Pour en savoir plus" et l'inclusion dans la campagne fédérale
Question de savoir à CHYZ 94,3
Publié le 8 octobre 2019

Conférence "Pour en savoir plus" et l'inclusion dans la campagne fédérale

Pour le retour du Programme Expérience Québécoise (PEQ)
À la une
Publié le 2 octobre 2019

Pour le retour du Programme Expérience Québécoise (PEQ)

L'environnement, l'enjeu de la campagne ? - Vote sans perdre connaissances
Question de savoir à CHYZ 94,3
Publié le 1 octobre 2019

L'environnement, l'enjeu de la campagne ? - Vote sans perdre connaissances