Publié le 18 novembre 2020

Implication: Membres à l'honneur (semaine 2)

Dans le cadre de sa campagne Équité, diversité et inclusion et afin de parler et valoriser l'implication aux études supérieures à ses membres, l'AELIÉS vous propose des portraits ceux et celles qui s'impliquent dans les instances universitaires ou au sein de l'AELIÉS.

Découvrez cette semaine deux autres membres qui sont à l'honneur, quelle instance il et elle s'implique et l'impact de leur implication.

Nos membres à l'honneur

Elvire_photo.jpg#asset:5062:smSquare


José Elvire Djiongo

  • Études: Doctorat en Sciences forestières

  • Instance universitaire où la membre s'implique: Représentante 3e cycle, Commission de la recherche


Présentation du membre

Je suis José Elvire Djiongo, étudiante au doctorat en Sciences forestières à la faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval. Originaire du Cameroun, je suis par ailleurs enseignante et Chef de bureau de la recherche depuis bientôt 14 années à l’École de Faune de Garoua; une institution sous régionale en Afrique centrale qui forme les cadres moyens dans le domaine de la conservation de la biodiversité et la gestion des aires protégées. Le Cameroun, mon beau pays est qualifié d’Afrique en miniature en raison entre autres de sa multiplicité ethnique et surtout du fait qu’il dispose du Nord au Sud de cinq zones agroécologiques allant du sahel à la forêt dense. Même si le lion (Panthéra leo) est considéré dans l’imagerie et les usages sociaux comme un symbole national, l’Éland de derby (Taurotragus derbianus) a quant à lui une plus grande valeur. Il s’agit en effet d’une antilope majestueuse, la plus grande de toutes les antilopes d’Afrique, endémique au Cameroun et à la République centrafricaine dont les trophées gravés sur les pièces de monnaie constituent le symbole de la Banque des États d’Afrique Centrale.

Touchée par les méfaits du climat sur les populations de ma région au Nord Cameroun, et dans l’optique de renforcer davantage l’engouement que j’avais déjà pour la lutte contre les changements climatiques, j’ai mis sur pied en 2008 l’association "Action pour l’Environnement et le Développement" dont le leitmotiv est le reboisement et l’éducation environnementale (22 écoles ont été reboisées entre 2017 et 2018, avec en moyenne 200 arbres/écoles). Je suis également cofondatrice de l’Association des Femmes Ingénieures Agronomes du Nord Cameroun dont les actions visent à renforcer les capacités de résilience des communautés locales aux changements climatiques en particulier les femmes rurales à travers le développement des chaînes de valeurs. Mes multiples implications et mon engagement m’ont d’ailleurs valu le prix de leadership environnemental en 2016 dans le prestigieux Programme de Bourse de Leadership et de Développement Durable de l’Université Laval.

Au sein des instances décisionnelles de l’Université Laval, je suis représentante de troisième cycle à la commission de la recherche dont le rôle est d'examiner toute question qui se rapporte au développement et à la coordination de la recherche. Je me suis investie pour défendre les enjeux les suivants :

  • La reconnaissance et la valorisation du statut de l’étudiant chercheur (comme travailleur)
  • La précarité dans les métiers de la recherche (équité dans les centres de recherche)
  • La subvention et la vulgarisation scientifique (financement de la recherche, diffusion des résultats)
  • Les impacts de la COVID-19 sur la recherche (repenser la recherche en tenant compte des maladies émergentes et actuelles)
  • La création d’un programme de doctorat professionnel (pour une meilleure insertion des docteurs).

Quelques réunions de la commission ont eu lieu jusqu’à présent et je trouve déjà l’expérience très enrichissante.

Je remercie l’AELIÉS de m’avoir donné cette opportunité de m’impliquer et d’apporter ma modeste contribution au développement de la recherche à l’Université Laval.

8.11.16_InternationalCenter_KS_PR_IMG_5175.jpg#asset:5033:smSquare


Patrick Arsenault

  • Études: Doctorat en administration et politiques de l'éducation

  • Instance universitaire où le membre s'implique: Commission des études.


Présentation du membre

Monsieur Patrick Arsenault est inscrit au Doctorat en administration et politiques de l'éducation à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval. Ses recherches se penchent sur l'internationalisation des institutions postsecondaires et l'expérience des étudiants internationaux. M. Arsenault a cumulé près de dix ans d'expérience en gestion dans le milieu postsecondaire dans trois provinces, ainsi qu'aux États-Unis. Il détient des diplômes universitaires en gestion et en éducation du Canada, de la France, du Royaume-Uni et des États-Unis. Il est présentement le Directeur du Consortium Avantage Ontario qui regroupe 11 institutions postsecondaires francophones ou bilingues de l'Ontario. De plus, il opère une firme de consultation en immigration canadienne.

Il est délégué à la Commission des études au sein de la quelle il représente les étudiants du troisième cycle de l'Université Laval. Étant le premier de sa famille élargie à poursuivre des études postsecondaires, il a choisi de s'impliquer pour participer à l'avancement de l'Université comme moteur d'intégration sociale pour les étudiants de première génération ou internationaux.

Articles suggérés

Instances décisionnelles: Plusieurs postes à combler !
Nouvelles
Publié le 23 juillet 2021

Instances décisionnelles: Plusieurs postes à combler !

Postes ouverts sur nos comités, conseils et commissions!
Nouvelles
Publié le 23 juillet 2021

Postes ouverts sur nos comités, conseils et commissions!

Offre d'emploi: Attaché·e à l'exécutif
À la une
Publié le 19 juillet 2021

Offre d'emploi: Attaché·e à l'exécutif